Articles
Développer ses ressources pour mieux faire face aux difficultés
Je partage avec :

Développer ses ressources pour mieux faire face aux difficultés

 

Nous avons tous des ressources qui sont parfois inexploitées et peuvent nous être encore inconnues. Ce sont des capacités, des qualités humaines universelles et propres à chacun. En les développant, il est possible de surmonter les situations difficiles, voire stressantes, et également de mieux vivre au quotidien en favorisant le bien-être.

 

Les ressources ?

 

Les ressources sont des forces personnelles qui favorisent à la fois le bien-être individuel et collectif (Peterson & Seligman, 2004). Ce sont des capacités à se comporter, penser ou ressentir qui sont socialement utiles en favorisant les relations sociales.

Elles présentent également de nombreux effets positifs pour l’individu, augmentant la vitalité, l’estime de soi, les émotions positives, le sentiment de compétence et celui d’accomplissement personnel. Par ailleurs, elles permettent d’augmenter les capacités de résilience face aux situations aversives du quotidien.

Les ressources personnelles peuvent se déployer et prouver leur intérêt dans divers domaines : au travail, à la maison ou encore dans les relations sociales. Leur utilisation permet d’augmenter la confiance en soi, l’optimisme et l’espoir, contribuant de cette manière au bien-être.

Une classification a été réalisée par Seligman (et al.), et décompte 24 forces tel que la créativité, la gentillesse ou encore l’optimisme. Bien sûr, la liste n’est pas exhaustive, laissez libre court à vos ressentis.

 

Classification des 24 forces, Seligman

 

Enfin, être conscient de ses forces permet de gagner confiance en ses compétences et capacités, de s’engager plus facilement dans des actions pour atteindre ses objectifs ainsi que de répondre de manière adaptée aux situations auxquelles nous faisons face.

 

Identifier et reconnaître ses ressources

 

Elles sont naturellement présentes et accessibles à chaque instant. La mise en lumière de celles-ci est comme la recherche de trésors en soi. En effet, l’important est d’identifier les ressources qui sont présentes en nous et faciles d’accès, sans chercher celles qui ne nous correspondent pas. Pour les trouver, reconnaissons-les dans les situations où nous nous sentons performants, authentiques c’est-à-dire pleinement soi-même, énergiques et pleinement vivants. Elles apparaissent alors comme notre signature de caractère.

Concrètement, il existe différentes manières de les reconnaître :

La première façon est de se rappeler d’un projet mené qui a permis un sentiment de satisfaction. Puis, de penser à la fierté qui en a découlée, à sa contribution personnelle dans ce projet, aux compétences utilisées qui ont mené à sa réussite, ainsi qu’aux valeurs mises en jeu. Cela permet de faire émerger les forces mobilisées qui ont permis le bon déroulement du projet.

La deuxième façon est de penser à une personne de confiance, avec laquelle nous avons une relation bienveillante, et de prendre sa perspective. Il convient alors de se demander les qualités qu’elle remarque chez nous. De cette manière, il est possible d’identifier nos ressources en changeant de point de vue et de les mettre à profit quel que soit les relations que nous pouvons avoir.

Ces deux façons sont simples à mettre en place et faciles d’accès. Pour aller plus loin, il est possible, de passer un questionnaire validé en se connectant sur ce site.

 

Utiliser ses ressources

 

Identifier ses ressources est une première étape. La deuxième serait de les utiliser au quotidien. Cela s’effectue naturellement et apporte un bénéfice durable.

La découverte enrichissante de manières de les utiliser change notre perspective et nos pensées. Ainsi, elles se déploient dans chaque situation et nous amènent à y répondre différemment. Leur utilisation naturelle se fera à la fois dans la relation à soi-même mais aussi dans la communication avec les autres.
Il est d’ailleurs possible d’enrichir les possibles grâce à eux, puisque chaque rencontre est une manière d’en apprendre davantage et d’adopter une nouvelle perspective.

Par ailleurs, cette manière d’utiliser une ressource s’avèrera optimale et davantage efficace, en prenant en considération le contexte, l’environnement et les autres. Dans un objectif de répondre de la manière la plus adaptée et ajustée à la situation.

 

Chloé DEMOLY, Etudiante en Licence de Psychologie

 


Sources

 

SHANKLAND Rébecca, Professeure à l’université Lumière Lyon 2
SHANKLAND, Rébecca, et al. Mettre en œuvre un programme de psychologie positive. Programme CARE (Cohérence-Attention-Relation-Engagement). Dunod, 2020