Articles
Vous avez dit posture..?
Je partage avec :

Qu’est-ce que la posture ?


 

« Tiens-toi droit » et « redresses-toi » … Avez-vous déjà entendu ces remarques en tant qu’adolescent ou adulte ? Nombre de fois, peut-être, ces phrases ont résonné…

Ou encore vous êtes fatigué, vous avez des douleurs (articulaires, musculaires, maux de tête) ou bien des difficultés à vous concentrer, à lire..?

Peut-être que votre posture vous joue des tours… Alors détaillons ce qu’est la posture.

Tout d’abord quelques définitions :

L’équilibre est le maintien, en statique, de la station debout malgré la gravité et, en dynamique, de l’adaptation permanente des mouvements. Il est la projection du centre de gravité (situé en avant de la 3ème lombaire) dans le polygone de sustentation (surface entre les 2 pieds). La position haute du centre de gravité favorise le mouvement.

La posture est modulable. C’est la position des différents segments osseux dans l’espace permettant un état global stable.  Sa régulation,  essentiellement automatique, s’effectue par l’organisation tonique constante propre à chaque individu (attitude corporelle/psychique).

Il n’y a pas de posture normale ou pathologique mais on parle plutôt d’équilibre postural idéal de référence et de déséquilibres posturaux. Equilibre et posture sont donc indissociables.

Pour maintenir une posture en station debout stable, nous faisons appel à un système complexe, appelé système postural, composé de différents capteurs (ou entrées) d’informations corporels (récepteurs) qui seront ensuite décodés par le cerveau pour donner l’information de correction de position aux différents muscles (effecteurs) résultant donc à un tonus musculaire. Le contrôle de la posture se fait par des voies réflexes (articulations, muscles et peau).

Le corps a donc besoin de plusieurs entrées sensorielles pour nous indiquer notre position dans l’espace lorsque nous marchons :

  • les pieds pour les pressions via la proprioception,
  • le vestibule (oreille interne) pour les accélérations via les canaux semi-circulaires,
  • les yeux pour l’orientation via les muscles oculomoteurs,
  • l’appareil manducateur (système formé par la langue, les dents, les lèvres et les muscles masticateurs), qui influe sur la respiration.

pieds    oeil

oreille          bouche

Lors de la marche, toute dysfonction, si elle n’est pas traitée, est compensée par différents mécanismes pouvant résulter à l’apparition de douleurs. Le déséquilibre postural engendre des contraintes articulaires, des tensions musculaires, des douleurs pouvant être en relation avec les émotions…

Le bilan postural permet d’étudier ce système de régulation, de stabilité et d’orientation du corps. C’est un examen global afin de dépister les informations perturbatrices du système.

En effet, divers professionnels de santé sont concernés : médecin, ostéopathe, kinésithérapeute, ophtalmologiste, orthoptiste, ORL, dentiste, orthodontiste et enfin podologue.

L’être humain est un tout et une merveilleuse machine qui s’adapte très bien et qui oblige chaque praticien à résoudre un véritable jeu de piste pour savoir quelle information perturbatrice primordiale est responsable de certains maux (douleurs ou apprentissage).

Il ne faut pas segmenter l’être humain par organes mais le voir comme un ensemble complexe qui est une magnifique mécanique.

 Rébecca LEROUX, Pédicure-Podologue, DIU posturologie clinique


« Posturologie : régulation et dérèglements de la station debout » de P-M Gagey et B. Weber, Ed. Masson, 2007